Comment aborder le sujet du cannabis avec ses enfants?

teen-marijuanaCe n’est jamais facile d’aborder un sujet si controversé avec ses enfants. Cependant il est essentiel de les mettre en garde face aux dangers de la drogue. La question que tout le monde se pose est: comment aborder le sujet avec ses enfants? Nous voulons bien sûr les mettre en garde mais en même temps ne pas les brusquer. Ce n’est jamais simple de parler de drogues et il n’y a pas de solution miracle pour lancer le sujet, mais sachez qu’en cultivant leur confiance, votre enfant viendra d’abord vers vous s’il a des questions.

Les individus ont peur que si le cannabis est légalisé, il tombera d’autant plus entre les mains de leurs enfants. C’est tout à fait compréhensible mais il faut savoir que dans la plupart des états américains où le cannabis a été légalisé, la consommation de cette substance chez les jeunes a stagné ou diminué. En effet, les adolescents sont, dans la plupart des cas, conscients des dangers de la drogue notamment grâce aux nombreux messages de prévention et aux interventions de professionnels et sont tentés à consommer de la drogue essentiellement pour défier l’interdit et de ce fait, ne pas respecter la loi. Hors, avec la légalisation, ce frisson face au danger disparaît.

Cependant, nous sommes incapables de surveiller nos enfants à longueur de journée et il donc essentiel d’aborder le sujet avec eux. En effet, bien que les enfants soient clairement informés des dangers du cannabis via les interventions qui peuvent se faire à l’école ou les messages de prévention, ils ont également accès à de nombreuses informations qui peuvent être fausses, notamment sur internet. Il est donc important de discerner le vrai du faux et de leur expliquer les vraies conséquences de la consommation de drogues. Plus vous serez ouverts sur le sujet et plus l’enfant sera informé, plus il aura de chances de faire les bons choix. De plus, il est nécessaire d’en parler avec vos enfants dès le début du collège, car plus ils sont jeunes, plus ils seront réceptifs. N’attendez pas de l’avoir pris la main dans le sac pour en parler.

La première condition à respecter pour en parler est l’honnêteté. En effet, si vous ne dites pas toute la vérité à votre enfant et qu’il finit par lecannabis_adolescent découvrir, vous perdrez toute sa confiance et l’enfant sera d’autant plus tenté de faire des mauvais choix.

Commencez par les faits scientifiques. En effet ils sont l’explication la plus rationnelle et sont bien souvent indéniable. De plus, le savoir autour des cannabinoïdes est plutôt intéressant et permettra une meilleure compréhension du fonctionnement de cette plante. C’est également la meilleure façon d’approcher le sujet de façon clinique et de n’émettre aucun jugement, qu’il soit positif ou négatif.

Ce cheminement devient plus compliqué lorsque vous êtes vous même investi dans le sujet. En effet, comment expliquer que le cannabis est mauvais si vous travaillez dans cette industrie ou que vous être consommateur de cette plante ? De la même manière que vous expliqueriez les dangers de l’alcool. Il faut faire comprendre à l’enfant que certaines activités sont réservées aux adultes et qu’ils ne sont pas encore en âge de faire face à ce genre de choses. Si vos enfants vous respectent, ils suivront vos conseils. En effet, si vous construisez un environnement sain et honnête autour du sujet, il est probable que votre enfant vienne d’abord vers vous s’il se pose des questions.

Maintenant, que faire si vous êtes vous même consommateur de cannabis? Cela dépend tout d’abord du but de la consommation: récréatif ou médical. S’il s’agit d’une consommation médicale, vous pouvez tenter d’expliquer à vos enfants les raisons de votre consommation mais s’il s’agit d’une consommation dans un but récréatif, dans ce cas, évitez plutôt d’aborder le sujet jusqu’à ce que l’enfant soit en âge de comprendre. En effet, comment voulez vous paraître crédible à interdire quelque chose qui est illégal à vos enfants alors que vous même vous ne le respectez pas. De plus, les enfants aiment partager les informations qu’ils reçoivent et vous ne voudriez sûrement pas avoir des ennuis car vous avez fait une confidence à votre enfant.

63368_largeSi après toutes ces tentatives de dissuasion, vous soupçonnez votre enfant de consommer de la drogue alors c’est votre rôle d’intervenir. Cependant, soyez sûrs de votre coup car à cet âge là, les enfants sont très lunatiques et votre intervention pourrait empirer les choses. Sachez tout de même que chaque adolescent expérimente les choses de la vie, alors si ce n’était qu’une seule fois, pour « essayer », dédramatisez. Mais s’il s’agit d’une consommation régulière, dans ce cas il est nécessaire d’intervenir.

Si votre enfant a moins de 16 ans, il est important de réagir car toutes les consommations psychoactives sont particulièrement nocives à cet âge là, le système nerveux central étant encore en pleine maturation.

Si vous êtes certains que votre enfant a des soucis alors réagissez, et vite. En effet, si votre enfant consomme de la drogue, c’est qu’il y a une raison. Ne lui faites pas la morale et ne criez pas sur lui, tentez plutôt de parler calmement avec votre enfant et de comprendre les raisons de son acte. En effet, peut-être essaye-t-il de vous faire comprendre qu’il a besoin d’aide et dans ce cas, vous serez plus apte à l’aider.

Dans tous les cas, faites ce qui vous semble juste mais ne laissez pas cette situation dégénérer. Même si vous vous sentez coupable parce que votre enfant consomme de la drogue et que vous pensez que vous avez fauté dans son éducation, ce n’est pas le cas. Au contraire, on pourra vous blâmer seulement si vous ne réagissez pas face à cette situation.

 

Vous pouvez nous retrouver dans notre magasin au Musée du Fumeur au 7 rue Pache 75011 Paris.

Notre page FB: Le Musée du Fumeur

Notre page IG: musee_du_fumeur

 

Pour plus d’informations, cliquez ici, ici, ici, ici.

Leave a Comment