Le cannabis: danger pour les jeunes adolescents

wsi-imageoptim-does-cannabis-damage-adolescent-brains-www.endoca.com_L’adolescence est une période cruciale pour les individus. En effet, ils commencent à faire leurs propres choix, à se découvrir et seront forcément confrontés à la drogue et l’alcool, et notamment au cannabis qui peut constituer un piège dangereux. La France est un des pays où la consommation de cannabis est la plus élevée. En 2014, presque la moitié des adolescents de 17 ans ont déclaré avoir déjà consommer du cannabis. Leur première consommation se fait généralement aux alentours de 15 ans. Des chiffres plutôt inquiétants lorsqu’on connait les dangers que représente la consommation de cannabis à l’adolescence.

La principale molécule active qui se trouve dans la plante de cannabis est le THC (tétrahydrocannabinol). Elle agit sur le système nerveux et modifie les sensations, les perceptions et le comportement. Cependant, les jeunes qui se fournissent en résine de cannabis illégalement ne connaissent pas le taux de THC contenu dans leur plante. Hors la teneur moyenne en THC de la résine de cannabis est de 21%: un chiffre qui a été multiplié par 3 en 10 ans. C’est-à-dire que le cannabis que fument les jeunes d’aujourd’hui et celui que fumaient nos parents est totalement différent et amène également des conséquences différentes.

Un drogue facilement accessible:

Le cannabis est la drogue la plus facile d’accès en France. À 16 ans, 4 adolescents sur 10 considèrent pouvoir facilement se procurer du cannabis. Le plus souvent, les jeunes consomment du cannabis qu’on leur a offert, 4 sur 10 l’achètent et près de 2 sur 10 le cultivent. Le fait inquiétant est que cette culture illégale est en nette progression depuis quelques années. De plus, la facilité d’achat, à proximité de l’école ou dans le quartier, atténue le caractère illicite du cannabis, et les peines sévères encourues par l’acheteur.

INF559ad860-310a-11e5-b0e8-35e0b52261a2-350x450La dépendance au cannabis:

Le cannabis est considéré comme peu addictif mais le problème qui se pose en France c’est que le cannabis n’est pas consommé sous forme d’herbe mais sous forme de résine avec du tabac. Le tabac étant un des produits les plus addictifs connus, le mélange devient à son tour très addictif. La dépendance est également liée aux raisons pour lesquelles l’adolescent fume. En effet, s’il fume de temps en temps pour se faire plaisir, il va être capable d’arrêter rapidement. Alors que l’adolescent qui fume pour soulager un mal-être ou gérer ses émotions aura plus de difficultés à arrêter. De plus, lorsqu’un adolescent consomme du cannabis tôt, il augmente ses risques de dépendance. Bien que la dépendance au cannabis soit parfois sous-estimée, elle est réelle et amène de nombreux consommateurs à se tourner vers quelqu’un d’extérieur pour demander de l’aide. La consommation de cannabis chez un adolescent peut avoir des conséquences graves tels que: échec scolaire, dépression, psychose, envie d’essayer d’autres drogues, mauvaise insertion professionnelle, etc. Les adolescents qui arrêtent de fumer peuvent également ressentir des symptômes dus au manque. Les conséquences sociales et psychologiques de la consommation peuvent être nombreuses et même influencer le jeune jusqu’à l’âge adulte.

Impact sur la santé:

Les effets nocifs causés par le cannabis sont plus importants chez les consommateurs d’âge inférieur ou égal à 14 ans et diminuent chez des fumeurs plus âgés. A l’adolescence, le cerveau est encore en plein développement, de ce fait, l’utilisation de psychotropes tels que le cannabis peut provoquer des altérations importantes sur la maturation de cet organe. Consommé en grande quantité, le cannabis peut entraîner des effets cognitifs tels que: troubles de l’attention, de la concentration et de la mémoire à court terme. Une étude a montré que la dépendance au cannabis pouvait entraîner, à l’âge adulte, une baisse du quotient intellectuel pouvant aller jusqu’à huit points. La consommation de cannabis peut également entraîner un certain nombre de troubles psychiques comme l’anxiété, les crises de panique et favoriser la dépression. Elle peut aussi parfois provoquer l’apparition d’une “psychose cannabique” qui se caractérise par des hallucinations, des idées délirantes, nécessitant en urgence une hospitalisation en milieu psychiatrique. Le cannabis est également susceptible de révéler ou d’aggraver les manifestations de la schizophrénie. Heureusement, la plupart des adolescents consommeront du cannabis sans connaître aucun problème psychiatrique.

Impact sur la scolarité:

Etant donné l’impact du cannabis sur le cerveau, il paraît évident que le cannabis consommé par les adolescents soit également une des causes d’échec scolaire. Des études montrent notamment que la quantité de cannabis consommé et l’âge auquel il est consommé soit lié à l’échec scolaire. Le risque d’abandonner précocement les études augmente considérablement chez les adolescents qui fument plusieurs fois par mois depuis l’âge de 14 ans. Cependant, ce ne serait pas correct d’affirmer que le cannabis influence négativement la réussite scolaire seulement par ses effets sur la santé mentale. En effet, il faut prendre d’autres facteurs et causes en compte, par exemple, il est probable que les jeunes consommateurs de cannabis se retrouvent à fréquenter d’autres jeunes qui encouragent l’école buissonnière. Dans d’autres cas, le schéma pourrait être renversé, c’est-à-dire que la consommation de cannabis pourrait être la conséquence de l’échec scolaire.

8b1cc122-38ba-11e4-8c03-d377f99f2a56Impact sur la vie sociale:

Des études montrent également que la consommation de cannabis est corrélée avec l’entrée difficile et douloureuse à l’âge adulte. Ces jeunes vivent parfois des relations amoureuses décevantes, ont des problèmes familiaux, des difficultés scolaires ou encore des problèmes pour trouver du travail et peuvent se tourner vers le cannabis pour essayer de régler leurs problèmes.  De plus, lorsque le consommateur est dépendant au cannabis, il arrive qu’il organise sa vie autour de la recherche du produit et peut ainsi se couper de ses anciens amis et des activités qui jusque-là le motivaient.

 

 

Vous pouvez nous retrouver dans notre magasin au Musée du Fumeur au 7 rue Pache 75011 Paris.

Notre page FB: Le Musée du Fumeur

Notre page IG: musee_du_fumeur

 

 

 

Pour plus d’informations, cliquez ici, ici, ici, ici, ici.

Leave a Comment