France et Monopole

F – Régie des tabacs

 

f1En France, Richelieu, ministre du roi Louis XIII, fut le premier à utiliser le tabac comme source de revenus pour le royaume : en 1629, il taxe le tabac (alors importé) d’un droit de douane. En 1674, Louis XIV, appuyé par Colbert, s’attribue le privilège exclusif de la vente et de la fabrication du tabac (sous peine de galères à perpétuité pour les fraudeurs). Ce monopole est supprimé sous la Révolution… puis rétabli par Napoléon en 1811. Aujourd’hui la taxe spécifique et la TVA constituent 75% du prix des cigarettes.

f2

 

Le tabac a d’abord été vendu au poids, dans des cornets de papier [au centre, balance à tabac maintes fois estampillée, aux plateaux en corne, provenant de Saint-Claude, dans le Jura.]
Les cigarettes (elles étaient brunes à l’époque) ont longtemps été distribuées d’office aux appelés [au milieu, paquets de « Troupes » des années 1960] •

 

 

© Le musée du Fumeur