L’effet entourage: qu’est-ce que c’est ?

454Le THC est le cannabinoïde le plus connu et le plus étudié avec le CBD. Cependant il existe bien d’autres composants dans la plante de cannabis. Les plantes contenant un taux supérieur à 0,2% de THC sont interdites en France alors que les produits contenant du CBD sont autorisées. Bien qu’on soit capables d’isoler ces molécules, il faut savoir que tous ces cannabinoïdes fonctionnent en synergie. Les recherches scientifiques affirment que la plante est composée de plus de 400 composants naturels dont 66 qui ont été identifiés comme étant des cannabinoïdes. La plante contient également des terpènes. Ce sont des composés aromatiques présents dans de nombreuses espèces de plantes qui sont à l’origine des différentes saveurs et parfums du cannabis. Leur présence dans le cannabis est connue depuis des décennies, mais ce n’est que récemment que la conscience de leurs propriétés thérapeutiques potentielles a commencé à s’étendre.

Pour comprendre l’effet entourage, il faut citer Raphael Mechoulam, un scientifique qui a mené de nombreuses recherches au sujet du cannabis. En 1964, il a été la première personne à isoler le THC en lui-même. Une célèbre forme de THC synthétique est alors devenue disponible sous la forme d’un médicament appelé Marinol. De nombreux patients l’utilisent en chimiothérapie mais certains docteurs considèrent que le Marinol est un substitut beaucoup moins efficace que le cannabis. En effet, des études ont montré que les cannabinoïdes agissent simultanément les uns avec les autres et que de ce fait, le THC isolé a des effets différents que lorsqu’il est combiné avec d’autres cannabinoïdes et terpènes. Selon les différentes combinaisons de cannabinoïdes, on obtient différents effets sur le cerveau.

mechoulamSelon les recherches de Raphael Mechoulam au cours des années 1960, pour que le cannabis agisse en totalité, il devrait être combiné avec les autres composants. C’est pour cela que si on consomme du THC seul, on aura une sensation de tristesse et d’abattement semblable à la dépression, et au contraire si on consomme du THC avec du CBD, on aura tendance à être joyeux et à rire. En effet, le CBD vient contrebalancer les effets néfastes du THC. C’est en 1999 que Raphael Mechoulam introduit la notion d’effet entourage en suggérant que les composés du cannabis, comme les terpènes et autres cannabinoïdes, peuvent accroître les effets bénéfiques du THC et atténuer l’anxiété produite par sa psychoactivité.

Certains experts pensent que l’effet entourage sera le principe moteur utilisé dans le cannabis médical. Un exemple concret de l’effet entourage est le médicament Sativex puisqu’il est composé de tous les terpènes et cannabinoïdes de la plante. Ce médicament est principalement utilisé dans le traitement de la sclérose en plaques et s’est avéré être très efficace pour de nombreux patients. De plus, selon l’Institut National de Santé américain, l’association des cannabinoïdes et des terpénoïdes, appelé « effet d’entourage », peut être utilisé pour traiter la douleur, l’inflammation, la dépression, l’anxiété, l’addiction, l’épilepsie, le cancer et les infections fongiques et bactériennes. Ainsi, bien qu’un cannabinoïde isolé soit efficace pour certains symptômes, la plante entière, ou l’association des certains composants en particulier, pourrait se révéler plus efficace pour certains autres patients. Il existe de nombreuses variétés de cannabis avec des composés différents, provoquant des effets différents selon les personnes. C’est pour cela que si l’on souhaite suivre un traitement à base de cannabis, cela nécessite des études très précises et une prise en charge au cas par cas selon le trouble ou la maladie à traiter.

 

Vous pouvez nous retrouver dans notre magasin au Musée du Fumeur au 7 rue Pache 75011 Paris.

Notre page FB: Le Musée du Fumeur

Notre page IG: musee_du_fumeur

 

 

Pour plus d’informations, cliquez ici, ici, ici, ici, ici.

Leave a Comment