Pourquoi le cannabis synthétique est-il dangereux ?

4970739Tout d’abord, qu’est-ce que le cannabis synthétique ? Couramment appelé « Spice », « flakka » ou « K2 », le cannabis synthétique est une drogue extrêmement dangereuse. Populaire depuis une dizaine d’années chez les jeunes et techniquement « légales » car elles contournent la législation, ces drogues imitent les effets du cannabis et sont extrêmement addictives. Cette drogue ressemble à du cannabis mais il s’agit en fait d’un mélange de plantes imprégnées de molécules de synthèse qui agissent sur les mêmes récepteurs cannabinoïdes que pour le THC dans le cerveau. Cependant, le cannabis de synthèse est près de 100 fois plus concentré que le cannabis naturel et il ne contient pas de cannabidiol qui est la molécule qui a des propriétés antipsychotiques.

La composition de cette drogue reste jusqu’à aujourd’hui inconnue. En effet, pour contourner les lois, dès qu’une variété est déclarée illégale, les producteurs altèrent légèrement la composition chimique, ce qui crée techniquement une substance différente et donc à nouveau légale. Ainsi, cette drogue est extrêmement dangereuse car même si elle produit des effets semblables à ceux du cannabis naturel, on ne connaît pas sa composition exacte. Le cannabis synthétique a déjà provoqué de nombreux comas et décès liés à des dégâts sur le cerveau et les reins.

Il est assez simple de trouver cette drogue sur internet, dans la rue ou dans des soirées et elle séduit de plus en plus de consommateurs car elle est extrêmement efficace, peu coûteuse et elle n’est pas détectable en cas de contrôle puisqu’elle ne contient pas de THC.

Le cannabis synthétique est produit en laboratoire mais vous pouvez tout à fait le créer par vous-même à la maison. En effet, si vous vous y connaissez un minimum en chimie vous pouvez confectionner votre propre cannabis de synthèse en vous procurant ces molécules sous forme de poudre sur internet. Depuis 2014, des e-liquides aux cannabis synthétiques ont également fait leur apparition. La réglementation peine à suivre ces produits dont les fabricants, essentiellement chinois, peuvent modifier à l’infini le dosage, la variété, et l’appellation. Parmi les 130 cannabis de synthèse dénombrés en Europe, 34 ont été répertoriés et classés comme stupéfiants sur le sol français.

Le cannabis synthétique ne contient pas de THC mais des substances beaucoup plus dangereuses qui peuvent causer des hallucinations, paranoïa, agitation, comportements agressifs, troubles de la parole, détresse respiratoire, infarctus du myocarde et même décès. Les effets de cette drogue sont tellement puissants que les autorités américaines parlent d’une « épidémie de zombies ». Le phénomène est de plus en plus inquiétant puisque la consommation de flakka, notamment aux Etats-Unis augmente depuis cinq ans et amène des conséquences désastreuses surtout chez les jeunes individus.

137616-cannabinoides-synthetiques-entrent-composition-spiceD’où vient le cannabis synthétique ?

A l’origine, le spice était simplement une expérimentation de simulation des cannabinoïdes financée par le gouvernement qui a débuté dans les années 1980. En 1993, les choses se sont compliquées. Un chercheur universitaire et gouvernemental de l’Université Clemson nommé John Huffman a publié la formule d’un composé qu’il a appelé JWH-018. Cette recette chimique ainsi que bien d’autres ont été publiées dans son livre appelé « The Cannabinoid Receptors ».

Huffman ne faisait rien d’illégal et n’avait apparemment aucune intention de voir ses inventions vraiment fabriquées. Même si ce n’était pas son but premier, Huffman avait crée malgré lui crée un vrai chef-d’oeuvre. En effet, son livre contenait non seulement les recettes pour ces composés, mais en plus il simplifiait le processus de fabrication de drogues très puissantes pouvant cibler directement les récepteurs cannabinoïdes.

Cependant on ne peut faire porter la responsabilité du K2 à un professeur de sciences fou même s’il est évident que l’épidémie de Spice semble s’être basée sur des applications illicites des travaux de Huffman. En effet, les procédés de Huffman raccourcissait la production de drogues de plusieurs semaines. Ainsi, des laboratoires clandestins se sont créés dans le monde entier laissant place à un énorme profit pour ces chimistes illégaux.

Vous pouvez nous retrouver dans notre magasin au Musée du Fumeur au 7 rue Pache 75011 Paris.

Notre page FB: Le Musée du Fumeur

Notre page IG: musee_du_fumeur

 

Pour plus d’informations, cliquez ici, ici, ici, ici, ici.

Leave a Comment