Pourquoi passer à la vaporisation ?

cigarette

Fumer est mauvais pour la santé, vous le savez surement déjà mais, il est toujours bon de le répéter. Les cigarettes contiennent un ensemble d’additifs dangereux pour la santé de ses consommateurs. Dans ces additifs, on retrouve des produits comme de l’ammoniaque, du benzoate de sodium (soupçonné de causer l’hyperactivité chez les enfants), ou encore la soude (extrêmement corrosive). Il y a dans une seule cigarette, selon un rapport des cinq grands groupes de fabricants de tabac (American Tobacco Company, Brown and Williamson, Liggett Group Inc., Philip Morris Inc., RJ Reynolds Tobacco Company) au Département de la Santé et des Services sociaux des Etats-Unis en avril 1994, 599 additifs. Ce sont de véritables poisons pour la santé: par exemple, le polonium est un élément chimique radioactif ou encore le DDT (insecticide qui favoriserai le cancer du sein notamment et serait toxique pour l’organisme à long terme).

anatomie cigarette

Ce qui est également mauvais dans la cigarette, c’est la combustion. Lorsque vous allumez une cigarette, la nature des composés chimiques présents dans celle-ci se transforme: la combustion engendre plus de 4000 nouveaux composés chimiques. La combustion va libérer des produits comme le monoxyde de carbone et le goudron. Le monoxyde de carbone possède la propriété de se déposer sur les globules rouges, diminuant l’apport d’oxygène (qui est transporté par ces mêmes globules rouges) aux tissus et aux cellules ce qui qui va amener le coeur à pomper plus rapidement afin de faire remonter le taux d’oxygène, augmentant la pression artérielle dans le même temps. Quant au goudron, celui-ci s’accroche aux recoins de la bouche, au larynx ainsi qu’aux bronches.

Le tabac ne fait pas du mal seulement à celui qui fume: les non-fumeurs qui souffrent de tabagisme passif et l’environnement qui est pollué par la fumée produite, les mégots jetés.

En France, le tabagisme fait environ 73000 décès chaque année: c’est la première cause évitable de maladie et de mortalité. Par ailleurs, un fumeur sur deux décèdera d’une maladie causée par sa consommation de cigarettes et fumer augmente considérablement les chances de contracter des maladies comme le cancer (poumons, bouche, larynx, gorge, rein, vessie, sein estomac, intestin grêle), des maladies cardio-vasculaires ou encore des maladies du poumon (bronchite chronique, emphysème). Donc, le tabac endommage la santé de celui/celle qui fume mais, aussi de toutes les personnes de son entourage qui sont soumises au tabagisme passif, c’est-à-dire qu’elles inhalent involontairement de la fumée. C’est particulièrement nocif pour les femmes enceintes ainsi que les enfants/adolescents.

cig électronique

La cigarette électronique, un vrai bon plan ? La cigarette électronique s’est présentée au grand public comme le moyen d’arrêter de fumer des cigarettes progressivement, sans renoncer au geste souvent cher aux fumeurs et en diminuant graduellement la dose de nicotine contenue dans les liquides. En effet, elle a aidé beaucoup de personnes à se débarrasser petit à petit de leur addiction à la nicotine grâce à la possibilité d’acheter des e-liquides plus ou moins dosés de cette substance addictive. Cependant, s’il apparaît aujourd’hui que la cigarette électronique est un moindre mal pour les fumeurs car elle contient moins de produits toxiques comme le monoxyde de carbone, qui donne le teint gris et empoisonne lentement l’organisme, il est toujours mieux pour un non-fumeur de ne pas toucher à la cigarette électronique. Par ailleurs, nous n’avons pas assez de recul sur ce produit pour connaître ses effets sur le moyen et long terme et s’il représente un réel danger pour la santé de ses utilisateurs et de ceux qui inhalent involontairement la vapeur produite.

La solution serait de passer définitivement au vaporisateur. Avec un vaporisateur, il n’y a pas de combustion, donc pas de produits chimiques toxiques délivrés et inhalés. La vaporisation consiste à chauffer un produit (des plantes à vertus médicinales, de la résine) jusqu’à atteindre une température proche de celle de la combustion afin d’extraire les principes actifs du produit. La vaporisation est un processus également utilisé en phytothérapie ainsi qu’en aromathérapie: c’est-à-dire que la vaporisation est utilisée à des fins médicales en utilisant des plantes comme la camomille romaine qui possède des propriétés anti-inflammatoire et anti-oxydante. Par ailleurs, étant donné que la vaporisation n’inclut que des produits naturels et qu’il n’y a pas de combustion qui libère des produits toxiques, vaporiser est bien plus bénéfique pour la santé que fumer ou vapoter. C’est également beaucoup plus économique que les produits précédents (pour rappel, un paquet de cigarettes coûte 7 euros et une cigarette électronique entre 40 et 100 euros selon les modèles et un flacon de e-liquide entre 4 et 8 euros pour 10ml) car les plantes coûtent moins chères et durent plus longtemps.

Divers modèles existent, aucun n’est le vaporisateur universellement parfait: chaque personne, selon ses envies, ses besoins, a un vaporisateur qui lui convient le mieux. Il existe deux grandes catégories de vaporisateurs: les vaporisateurs fixes comme ce Arizer V-Tower et les vaporisateurs portables comme le Starry X-MAX ou l’OMNIVAP titanium.

VAPO ARIZER

ARIZER V-TOWER

OMNIVAP TITA

OMNIVAP TITANIUM

STARRY

STARRY X-MAX

 

Si vous souhaitez vaporiser uniquement chez vous, il serait plus sage d’investir dans un vaporisateur fixe, plus endurant et plus puissant qu’un vaporisateur portable. Cependant, si vous souhaitez l’emmener partout avec vous, il serait alors plus recommandé de choisir un vaporisateur portable. Là encore, vous avez deux choix qui s’offrent à vous: soit vous vous décidez par un vaporisateur classique avec batterie (que vous devez recharger) soit vous optez pour un vaporisateur comme l’OMNIVAP de DynaVap qui se chauffe uniquement à l’aide d’une source de chaleur extérieure. Lorsqu’on parle de vaporisateurs, le choix est large et seul vous pouvez savoir lequel vous satisfera le plus.

Pour plus de renseignements, vous pouvez cliquer ici, ici, ici,

Vous pouvez nous retrouver nous et nos vaporisateurs dans notre boutique au 7 rue Pache, 75011, Paris 😉

Notre page FB: Le Musée du Fumeur // Notre page IG: musee_du_fumeur

Leave a Comment